À la recherche de la vérité

À la suite de Saint Dominique

Devant l’urgence d’une réponse à l’hérésie, Dominique a ressenti pour tous ses frères, la nécessité de connaître la vérité, non seulement par la prière, mais également par l’étude assidue.

Élément essentiel à toute vie dominicaine, l’étude approfondie des mystères de la foi nourrit la contemplation, favorise l’accomplissement des conseils évangéliques, en éclairant notre fidélité, et nous préparent immédiatement à l’action apostolique.

« Dominique, qui voulut fonder un Ordre religieux de prêcheurs-théologiens, nous rappelle que la théologie a une dimension spirituelle et pastorale, qui enrichit l’âme et la vie. Les prêtres, les personnes consacrées ainsi que tous les fidèles peuvent trouver une profonde ‘joie intérieure’ dans la contemplation de la beauté de la vérité qui vient de Dieu, une vérité toujours actuelle et toujours vivante. La devise des frères prêcheurs – contemplataaliistradere – nous aide à découvrir, ensuite, un élan pastoral dans l’étude contemplative de cette vérité, du fait de l’exigence de transmettre aux autres le fruit de notre propre contemplation ».

(Audience générale 3 fév. 2010)

Aujourd’hui à Bourg

L’urgence de notre réponse évangélique, au milieu d’une culture païenne dominée par l’efficacité, le relativisme, appelle toujours ce même travail de l’intelligence au service de toute la vérité sur Dieu et sur l’homme ; parce qu’une vraie rencontre des personnes aujourd’hui requiert le discernement de ce qui est humain, et de ce qui ne l’est plus. Placées comme nous le sommes ? monde de la santé, éveil de la foi des tout-petits ? cette recherche de la vérité fait partie de l’exigence même « de se renouveler en toute force d’âme et de s’adapter, ensachant discerner et éprouver ce qu’il y a de bon et d’utile dans l’homme », en vue de l’annonce explicite de Jésus, seul Rédempteur et ami de l’homme, qui vient lui révéler le Père.